ASSOCIATION DES PIEGEURS AGREE DU VAL D OISE

régulation des nuisibles
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 encore et encore l'A.S.P.A.S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
toch(95)
Admin
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 47
Localisation : cormeilles en vexin
Emploi/loisirs : piégeage et moto
Points : 690
Réputation : 4
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: encore et encore l'A.S.P.A.S   Jeu 13 Sep - 7:41




CPNT24


Chasseurs, Pêcheurs, Paysans, Ruraux mes amis.....!

Dans un article paru le 06 septembre 2012 dans le journal Le Monde, Catherine VINCENT titrait :
« La chasse en France, jamais le dimanche ? »
Et de poursuivre par une deuxième question : « Le dimanche en France pourrait-il être interdit de chasse, comme c’est le cas
en Suisse, en Grande Bretagne et aux Pays-Bas ? »
En première réponse une question me semble judicieuse : Mais pourquoi la France devrait-elle aligner sa réglementation sur 3 pays, alors qu’elle est en adéquation avec les autres législations des états de l’union européenne…. ??? Et surtout en cette période de crise n’a-t-on pas d’autres sujets plus pertinents à aborder… ???

Nous chasseurs et mouvements de défense de cette activité, sommes parfaitement conscient que le simple fait de poser ces 2 questions, n’est pas sans rapport avec les demandes récurrentes des associations anti-chasse et lorsqu’on découvre que l’interlocuteur cité dans cet article n’est autre que M. ATHANAZE président de l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (A.S.P.A.S), officine des plus virulentes s’il en est pour l’obtention dans un premier temps de plus de restrictions afin de diminuer le nombre de pratiquants à fin de pouvoir dans un deuxième temps abolir l’activité.
Si l’ A.S.P.A.S et son président se prévalent d’avoir en 2 ans (plus de 700 jours)réussi à collecter sur l’ensemble du territoire français une pétition de 260 000 signatures pour une fermeture de la chasse le dimanche, ils se gardent bien de dire où ils sont allés les chercher et surtout ils n’établissent aucune comparaison entre ce chiffre et celui des 1 300 000 chasseurs qui paient chaque années à l’Etat une redevance de près de 2 milliards d’euros pour avoir le droit de pratiquer, le plus souvent chez eux, leur passion.
Quoi qu’en dise M. ATHANAZE et ses nervis, les chasseurs partagent leurs territoires alors qu’ils pourraient tout simplement en interdire l’accès aux autres usagers de la nature. Il ne resterait alors que les chemins ruraux, les voies communales et les routes départementales ou nationales pour se promener…. !
En effet il est bon de rappeler qu’en France 90% de l’espace naturel est privé et que les chasseurs pratiquent leur activité sur des territoires dont ils sont soit propriétaires, soit bailleurs ayant droit.
Même dans le cas des forêts domaniales ou du domaine public Maritime, les chasseurs acquittent un droit de chasse par adjudication et deviennent ainsi les locataires des parcelles pour lesquelles ils ont souvent versés de fortes sommes.
Et si sur les chemins ou voies d’accès ils signalent par des panneaux une chasse en cours c’est par simple soucis de sécurité….. !

La sécurité, voilà le maître mot, mis en avant par les anti-chasses pour essayer de convaincre que notre activité est la plus dangereuse : « Aucune autre activité de loisir que la chasse ne pose un tel problème de sécurité publique » renchérit M. ATHANAZE, et de citer les 16 personnes tuées la saison dernière en insistant sur les trois victimes non chasseurs, mais en omettant de dire que dans les autres accidents mortels un certain nombre relevaient du suicide ou de l’homicide, voire de la chute accidentelle ou de la noyade et ne concernaient que des pratiquants de l’activité.
Quant à la comparaison de dangerosité avec d’autres activités de loisir, M. ATHANAZE fait preuve, comme à l’habitude chez nos détracteurs, d’une mauvaise foi flagrante. Qu’il se renseigne sur le nombre d’accidents survenus sur les pistes de ski dus à des collisions, ou des départs d’avalanche provoqués par des skieurs hors-pistes et sur des éboulements de rochers en été… ! Pour les sports nautiques la pratique du jet ski a eu aussi ces accidents…. ! Par ailleurs l’équitation, le vélo et son dérivé tout terrain, le canyoning et de nombreuses autres activités de loisir ont leur lot d’accidents et souvent de drames… !

Nous ne contestons pas que la chasse soit, elle aussi une activité comportant des risques, mais nous ne pouvons accepter de la voir désigner comme celle dont la pratique remettrait en cause la sécurité publique…. !
La Fédération National des Chasseurs, les Fédérations Régionales et Départementales, les Présidents des diverses Sociétés de Chasse ont mis en œuvre depuis plus de 20 ans des programmes de sensibilisation, d’éducation et de formation au respect des règles de sécurité. Il est peu d’activité de loisir qui aujourd’hui dispense de manière continue un enseignement sur la pratique dans des domaines différents tel que la Garderie (police de chasse privé), l’hygiène alimentaire et la surveillance épidémiologique, la conduite et la direction des battues, la présidence et ses aspect juridique, le piégeage et bien sur la formation au permis de chasser.
Enfin la chasse est composée de femmes (de plus en plus nombreuses et c’est tant mieux.. !) et d’hommes fait comme d’autres de qualités et de défauts. Les chasseuses et les chasseurs ne se prétendent pas parfait mais la majorité d’entre eux tendent vers cela. Il n’y aurait dans toute une saison de chasse qu’un seul accident mortel, ce serait un de trop… !
Mais nous ne pouvons admettre qu’une minorité de personnes vienne essayer de jeter l’opprobre sur une activité plusieurs fois millénaires et génétiquement inscrite au sein de l’humanité.
Nous réfutons les scandaleuses insinuations nous présentant comme des criminels, nous méprisons leurs auteurs, leurs propos diffamants et leurs calomnies abjectes.
Nous leur assurons cependant que nous ne lâcherons rien et que nous nous battrons jusqu’au bout pour que la chasse, ancestrale héritage, perdure… !

_________________
Vice Président
A.P.A.V.O
Revenir en haut Aller en bas
http://apavo.forumpro.fr
 
encore et encore l'A.S.P.A.S
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION DES PIEGEURS AGREE DU VAL D OISE :: les news-
Sauter vers: